Peut être une image de livre

Rien n’est plus éphémère que la mémoire d’un enfant. Quand Malone, du haut ses trois ans et demi, affirme que sa maman n’est pas sa vraie maman, même si cela semble impossible, Vasile, psychologue scolaire le croit.Il est le seul… Il doit agir vite.Découvrir la vérité cachée. Trouver de l’aide. Celle de la commandante Marianne Augresse par exemple. Car déjà les souvenirs de Malone s’effacent. Ils ne tiennent plus qu’à un fil, qu’à des bouts de souvenirs, qu’aux conversations qu’il entretient avec Gouti, sa peluche.Le compte à rebours a commencé.Avant que tout bascule. Que l’engrenage se déclenche. Quel les masques tombent.Qui est Malone ?

Mon avis: Quand j’avais découvert Michel Bussi avec Un avion sans elle, je m’étais dit que son écriture était fluide et l’histoire divertissante alors j’ai décidé de me plonger dans un autre livre écrit par Michel Bussi.

Me voilà que je fait connaissance avec Marianne, une commandante de police qui gère ses enquêtes d’une main de maître. Pourtant Marianne est également une femme fleur blue, dû a son age et son désire a avoir un enfant mais pour ça il faudrait trouver le père parfait. C’est probablement la raison qu’elle est de suite intrigué par le psychologue qui vient lui demander de l’aide au sujet d’un petit garçon Malone. Elle accepte officieusement de se renseigner pourquoi le garçon prétend que sa maman n’est pas sa maman et voir ce qu’elle trouve sur les parents.Sans le vouloir cette recherche va s’entremêler a son enquête principale un braquage et un braqueur en cavale depuis de longs mois.

Je ne peut pas tout dire sans spoiler l’histoire mais j’ai bien aimé ce livre surtout le petit garçon Malone m’a beaucoup touché. Le mystère de cet enfant qui « s’invente une vie ». Mais est ce que Malone invente vraiment ; l’a t’on séparé de sa vrai mère… On se pose plein de questions et on a envie de découvrir la vérité.

Aucune description de photo disponible.

extrait: « Les vrais trésors ne sont pas ceux qu’on cherche toute sa vie, ils sont cachés près de nous depuis toujours. Si on les plante un jour, si on les cultive et on les arrose tous les soirs, en oubliant même pourquoi à la fin, ils fleuriront un beau matin alors qu’on ne les espérait plus. »

Le fait qu’on a aussi Marianne qui matte les mecs et qu’on partage son envie d’enfants apporte une once de légèreté à l’histoire. La fin est surprenant et nous fait réfléchir si mieux vaut qu’un enfant de moins de 3 ans oublie son passé traumatisant où non.La mémoire est une formidable machine et elle est très complexe; elle trie, elle protège ect…

En alternant les chapitres et les points de vue, Michel Bussi réussit à rendre son récit terriblement addictif. D’un côté avec l’enquête de police, e de l’autre, nous replongeons en enfance. Nous nous couchons le soir avec Gouti, nous écoutons ces histoire que Mallone doit jamais oublier (de pirates, de châteaux) Notre esprit essaye d’analyser comme le psychologue et Marianne. C’est une chasse au trésor où chaque petite pièce a un sens, mais qui seul, ne veulent pas dire grand-chose.

Malgré que le livre à une fin, il serrait possible de faire une suite de ce livre avec Marianne et le lieutenant Pasdeloup alias papy. J’ai passé un bon moment.

extrait: « Tout se joue dans les premières années de notre existence. Tout est gravé à jamais! Mais par contre, du point de vue strict de la mémoire directe des faits… rien! C’est assez stupéfiant comme paradoxe, non? Notre vie est guidée par des évènements, des actes de violence ou des marques d’amour dont nous n’avons aucune preuve. Une boite noire à laquelle nous n’aurons jamais accès. »

Le livre à également eu une adaptation en forme de série sur France 2 , il y quelques temps. On retrouve un casting composé notamment : le psychologue scolaire Vasile (Samuel Theis), Angie (Camille Lou), la commandante Marianne Aubrais (Anne Charrier) pour mener l’enquête. Une fiction en forme de 6×52 minutes; peut être vous l’avez vu?

Résultat de recherche d'images pour "point interrogation"

Et j’ai appris quel que chose: c’est quoi un gouti (plusieurs : agoutis) ??? je vous invite a faire le curieux sur le net.

#michelbussi

#mamanatort

#france2